Guide des travaux en site classé (DRIEE)

La DRIEE vient d’éditer une nouvelle version du guide des aménagements et travaux en site classé, à l’usage des communes et des porteurs de projets
A l’occasion de l’anniversaire des 20 ans du classement de la Plaine de Versailles et de la Vallée de la Bièvre, ce guide précise ce qui relève du ministre et du préfet. Un règlement qui, paradoxalement, manque à la ZPNAF du Plateau de Saclay, sept ans après la création de cette zone de protection…

Deux bonnes nouvelles pour la Grande Perspective de Versailles

Le forum des associations de Versailles a eu lieu samedi 5 septembre 2020, après quelques incertitudes sur l’incidence de la pandémie. Vous n’y avez pas trouvé notre stand habituel car nous avons estimé plus prudent de limiter les risques encourus par nos adhérents.

Pour compenser quelque peu notre absence, veuillez noter deux bonnes nouvelles allant dans le sens de notre objectif le plus cher : la restitution de la Grande Perspective de Versailles dans sa totalité, de Vélizy à Villepreux. Les deux excellents articles parus récemment dans Toutes les Nouvelles vous les précisent.

Deux « verrues » sont en voie de disparition, l’une est même démolie depuis peu : le château d’eau de Vélizy qui encombrait la ligne de crête au-dessus de Porchefontaine. Voilà qui épure le site de la percée prévue par l’ONF sur notre initiative, dans l’axe de l’avenue de Paris.

L’autre décision tant attendue est le rachat du moulin de Saint-Cyr par CAVGP en vue de sa destruction et de son remplacement par un parking. Cette énorme bâtisse était tellement incongrue à quelques mètres de ce site inscrit au patrimoine mondial et qui va accueillir des épreuves des jeux olympiques en 2024 ! Notre très ancienne demande est ainsi exaucée. Merci à François de Mazières, Président de VGP, d’avoir partagé cette analyse et d’avoir agi efficacement pour laisser espérer la rapide renaissance de « notre » perspective.

Article TLN château d'eau VélizyDestruction château d'eau de VélizyArticle TLN Moulin de Saint-Cyr

Gérard Laureau

Gérard Laureau, un des principaux fondateurs de notre association et père de Dominique, notre Vice-Président, nous a quittés le 21 août 2020. Il avait été d’un grand soutien auprès de notre Président-fondateur, Jacques Camusat, lors de la création en 2000 de l’association des Amis du Grand Parc de Versailles. Sa santé devenant de plus en plus précaire, il n’avait pu poursuivre son rôle très actif, en tant que Vice-Président, après 2005, mais depuis il restait très attentif au devenir des territoires ruraux d’Île-de-France et tout particulièrement de la Plaine de Versailles. On se souviendra longtemps de cette belle personnalité, à la fois discrète et pleine d’autorité naturelle, dont les conseils étaient toujours pertinents et proposés avec délicatesse. Sa curiosité, sa créativité, ses engagements multiples ont été unanimement reconnus : la Légion d’Honneur qu’il a reçue le 21 mars 2005 en témoigne. Nous perdons un ami, nous gardons un exemple.      JdG

Gérard Laureau
Gérard Laureau

AÉRODROMES et GRAND PARC : réduire les nuisances

Texte de ApFt V2 JdG

Deux aérodromes font partie intégrante du Grand Parc de Versailles : Saint-Cyr-l’École et Toussus-le-Noble, ce dernier étant le cinquième de France en nombre de mouvements! Et on peut citer aussi celui de Chavenay, situé hors Parc mais qui y génère des survols.

L’AGPV est bien consciente de l’importance de l’aéronautique dans l’économie et de la nécessité de former des pilotes et d’entretenir toutes les compétences nécessaires à cette activité où la France a été et reste pionnière. L’histoire de l’aviation est liée en grande partie aux terrains que nous venons de citer, et plus généralement à l’ouest parisien.

La contrepartie de cette belle aventure humaine et technologique, ce sont les nuisances sonores générées par la propulsion des aéronefs. L’urbanisation des banlieues a conduit à un enclavement de ces aérodromes, et au survol de milliers de riverains. Les avions légers, principaux usagers des trois terrains cités, sont souvent anciens et leur motorisation très bruyante; la pose de silencieux, pas toujours possible, ne procure qu’un léger gain auditif. Une flotte modernisée (avions à moteur Rotax par exemple), voire électrique dans quelques années, permettrait de rendre le bruit supportable : mais ce renouvellement ne se fait que très lentement, du fait du coût financier (environ 200 000 € par unité) et de la faiblesse des aides d’État.

L’AGPV s’est investie très activement dans les actions menées depuis dix ans au sujet de l’aérodrome de Toussus. Elle est membre de l’ALLIANCE Associative des Riverains de cet plateforme (elle réunit une quarantaine d’associations) et a participé à toutes les études et concertations organisées avec la préfecture, la DGAC, les élus… Elle est aussi membre fondateur de l’association AéroSaclay, qui regroupe des élus, entreprises, collectivités et experts, avec pour objectif de faire de Toussus « l’aérodrome du futur », s’intégrant harmonieusement dans son environnement.

Au sein de l’ALLIANCE comme d’AéroSaclay, l’AGPV a proposé de nombreuses idées pour réduire les nuisances en agissant sur la règlementation (expérimentation Calipso), sur les bonnes pratiques de pilotage, sur une reconversion poussée de la plateforme de Toussus vers des activités para-aéronautiques et énergétiques.

C’est ainsi que dans le cadre du Challenge auprès des Grandes Ecoles et Universités organisé par AéroSaclay, nous avons été à l’initiative de deux études très concrètes :

1- création par des étudiants de Centrale-SupElec d’une application permettant aux pilotes de suivre plus facilement les trajectoires de tour de piste, ceci sans monopoliser leur attention donc sans créer une insécurité.

2 – création par des étudiants de l’Université Paris-Sud d’une application permettant aux riverains de relever et signaler les anomalie majeures qu’ils constatent lors des survols. Il s’avère en effet que certaines trajectoires sont très anormales, que des régimes moteurs sont inappropriés, que le trafic est d’une intensité très inhabituelle… Pour un retour efficace vis à vis de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile), il manquait aux riverains une solution simple pour faire part de leurs observations, et obtenir des explications et des actions correctives. Le document PDF joint détaille les fonctionnalités de l’application APPYFLIGHT, et explique comment l’installer sur tout smartphone basé sur Android (iPhones exclus pour le moment). L’application est expérimentée à partir d’août 2020 par les riverains de Toussus. Mais si des riverains de Saint-Cyr et de Chavenay venaient à l’utiliser avant qu’un serveur spécifique leur soit éventuellement dédié, nous saurions trier les données et apprécier ainsi l’intérêt que l’outil peut susciter auprès de nos adhérents et lecteurs concernés.

Conférence de Jacques de Givry au lycée Hoche à Versailles « L’eau en majesté »

Un patrimoine hydraulique exceptionnel nous a été légué par le Grand Siècle; l’art photographique se met à son service, aussi bien  pour découvrir  le réseau qui entoure Versailles que pour traduire la splendeur des Grandes Eaux.
Jeudi 6 février 2020 à 17h30
Entrée 73 avenue de Saint-Cloud
S’inscrire auprès de :
contact@ancienshoche.org

001-titre-conf-hoche-d3ace
Conférence Lycée Hoche 6 fevrier 2020

Grand Parc et aviation légère

Les riverains des aérodromes situés dans le Grand Parc ou à proximité, Toussus-le-Noble, Saint-Cyr-l’École, Chavenay, se plaignent régulièrement des nuisances générées par l’activité aérienne. Autant le patrimoine aéronautique est reconnu et respecté de tous, ainsi que le potentiel économique qui lui est associé, autant le bruit est très mal supporté. Pour débattre de ce sujet sensible, une journée lui est consacrée le 2 octobre à Toussus à l’intention des pilotes; les riverains sont les bienvenus pour assister aux exposés et à la table ronde. Notre président, Jacques de Givry, sera l’intervenant représentant les riverains, notamment pour exposer l’expérimentation menée en 2019 entre pilotes et associations de riverains à Toussus, en accord avec la DGAC et la préfecture des Yvelines. Voici le progamme de la Journée :

Flyer JAL-1

 

Consultation Publique : projet d’arrêté aérodrome de Toussus-le-Noble

La réduction des nuisances générées par l’activité de l’aérodrome de Toussus-le-Noble (on rappelle qu’il se situe dans le Grand Parc de chasse historique!) a fait l’objet d’un important travail de l’AGPV, notamment depuis la mi 2016, date à laquelle notre association a amorcé une négociation avec les aéroclubs, en compagnie d’autres membres de l’Alliance associative des riverains de l’aérodrome. Il en est résulté, début 2018, un accord Union des Aéroclubs de Toussus (UAT) / Alliance qui a été validé par les instances de tutelle : Préfecture 78, DGAC, ADP, municipalités.  En prélude à la promulgation d’un arrêté modifiant à titre expérimental les conditions d’utilisation de la plateforme (à partir du 1er avril 2019), une consultation publique se déroule jusqu’au 4 mars 2019. Nous convions tout lecteur concerné à formuler ses remarques en allant sur le site dédié indiqué dans le document ci-joint, lequel développe la démarche qui a été retenue et les conséquences pratiques.

CP Toussus-Communiqué AGPV

Souscription au livre « Thomas Gobert »

Bulletin de souscription « Gobert »

Nos amis de l’Association des Etangs et Rigoles du Plateau de Saclay (ADER) vont éditer un fac-similé du livre publié en 1702 par Thomas Gobert, « Traité des forces mouvantes », dans lequel il explique comment il a réalisé en 1685 l’immense réseau hydraulique du plateau, en maitrisant des pentes inférieures à 0,5 mm par mètre. L’AGPV a contribué au projet en réalisant la numérisation de l’original et la maquette.

Un savoureux et passionnant ouvrage à s’offrir pour Noël ! (12,5 € seulement en souscription, jusqu’au 2 décembre; 25 € ensuite…)